Kevin Systrom et Mike Krieger, anciens étudiants de la prestigieuse université américaine de Stanford ont crée le 6 octobre 2010 le réseau social Instagram. 

Depuis, cette application qui axé autour du partage de contenus photos puis vidéos est devenu un outil incontournable de communication pour les professionnels.

Une application dont vous ne pouvez pas vous en passer si vous souhaitez vendre des produits digitaux ou physiques.

 

PASSER EN MODE PROFESSIONNEL

C’est le premier conseil que je vous donne: passer en mode professionnel. En effet, quand on s’inscrit sur le réseau social, nous sommes d’emblée sur un affichage personnel.

En passant en mode professionnel, on peut accéder à de nombreuses informations: les statistiques en détail, le nombre de comptes atteints, les impressions, l’activité du compte ou encore les meilleures vidéos IGTV.

Pour les personnes souhaitant vendre des produits physiques comme du maquillage, des vêtements ou de la décoration (par exemple), il vous est possible de vendre vos produits à travers un portail “boutique” qui est directement intégré à votre boutique.

Mais encore, une fois que l’on a dépassé la barre des dix mille abonnés, on veut directement intégré des liens que l’on peut promouvoir à travers les story.

© Georgia de Lotz

POSTER DES PHOTOS/IMAGES DE GRANDE QUALITÉ OU DES VIDÉOS BIEN MONTÉES ET COURTES

Instagram est un réseau qui met en avant les photos de grande qualité: avec les derniers téléphones disponibles sur le marché, vous ne pouvez PAS vous permettre de publier des photos de piètre qualité.

Instagram met en valeur le travail concis et efficace. Nul besoin de publier des vidéos longues de plus de 5 minutes. Le but est de valoriser l’instantané et l’efficacité. Si vous souhaitez publier des vidéos plus longue, je vous conseillerais d’aller sur Facebook ou YouTube.

Il est possible d’améliorer légèrement vos photos sur Instagram grâce aux filtres et aux options d’amélioration directement proposé. Vous pouvez: faire des ajustements, changer la luminosité, améliorer le contraste et enfin apporter des détails.

BIEN REMPLIR LES LÉGENDES DE SES PUBLICATIONS

Les légendes d’une publications comptent surtout quand elles ont une visée explicative. Elles peuvent apporter des détails que l’on ne soupçonne pas dans la photo. Elles permettent d’exprimer en long et en large nos pensées.

J’avais fait un petit test avant la période estivale et j’avais remarqué que les publications où les légendes étaient bien plus fournies étaient bien plus plébiscitées que celles où les légendes étaient courtes.

Pour autant, cela ne doit pas être un prétexte pour écrire de longues phrases dans le but unique d’écrire des longues phrases. Cela ne sert à rien et peut même vous porter préjudice.

ÉVITER D’UTILISER TOUJOURS LES MÊMES HASHTAGS

Instagram n’aime pas que l’on utilise systématiquement les mêmes hashtags. Le réseau social pourrait vous prendre pour un bot (un robot, ndlr). 

Je vous conseillerais de varier les hashtags de ne pas en utiliser plus de 10.

Quand on met trop hashtag, cela peut gâcher la publication. Pour les hashtags, je vous conseillerais d’utiliser des hashtags populaires à moins de 100k. En effet, dans le but d’être davantage visible, il est préférable de ne pas utiliser des hashtag très populaires.

 

NE PAS FAIRE PLUS DE DEUX PUBLICATIONS PAR JOUR

La durée de vie d’une publication sur Instagram n’est de quelques heures. Pour autant, cela ne doit pas être une raison pour publier plusieurs fois par jour. Dans cette optique, publiez vos photos ou vos vidéos à des heures stratégiques. Postez de préférence: le matin avant 9 heures, en début d’après-midi et en fin d’après-midi.

Vous pouvez aussi être présent dans les story à condition de ne pas dépasser les 10 story par jour. En effet, selon une grande majorité de statistiques, les abonné(e)s commencent à décrocher des story quand elles dépassent les 7 story d’affilés.

Les story vous permettent d’interagir directement avec vos abonné(e)s, de les solliciter et de partager vos coups de coeur ou vos coups de gueule.

 

À lundi prochain…

Partager